Blog

Quel Choix De Carrière Après La HSC ?

by emploi.mu 25/03/2017 2 comments

L’île Maurice se trouve d’année en année face à une population éduquée. Plus d’un millier d’étudiants quittent les bancs de l’école après la HSC pour trouver une carrière. Alors que certains se tournent vers l’éducation tertiaire, d’autres espèrent entrer sur le marché du travail. Petit tour d’horizon sur les secteurs en demandes en 2017.

Les titulaires d’un HSC peuvent s’orienter vers les secteurs comme l’hôtellerie, les TIC, la finance ou l’externalisation. Ceux n’ayant aucune formation peuvent également se tourner vers les centres d’appels, le commerce et l’administration pour faire leurs preuves et gagner en expérience. Ces secteurs sont les plus demandeurs tout au long de l’année. Les hôtels et les BPO sont ceux qui recrutent même pendant les périodes de fêtes. Un jeune se voit offrir plusieurs possibilités d’emploi même en sortant du secondaire.

D’autant plus, les TIC et le secteur des centres de contacts constituent pour près de 40 % du recrutement tout au long de l’année. Les mois de janvier et février sont très importants pour ces secteurs. Chaque début d’année rime avec renforcement des équipes et renouvellement. La majorité des postes à pourvoir sont dans les centres d’appels suivis du secteur hôtelier qui figure dans le top 5 des secteurs qui recrutent.

Les nouvelles demandes

Par ailleurs, les statistiques démontrent que la demande pour des jeunes avec des compétences informatiques s’est accrue. Des compétences à tous les niveaux sont demandées comme les développeurs, les administrateurs de réseaux et de logiciels entre autres. Toutefois, ce sont dans les secteurs financiers, commerciaux, de communications et de gestion de clientèle que l’on recrute le plus.

L’orientation des jeunes

Cependant, même si ces secteurs sont en constante demande de main-d’œuvre, les jeunes eux s’orientent plus vers les secteurs traditionnels et de recrutement ponctuel tel que le droit, l’ingénierie, la médecine et l’administration. Si 70 % des jeunes ne savent pas où orienter leur carrière à la fin de leur scolarité. La majorité joue sur la sécurité. En effet, ceci génère une demande supérieure à l’offre et donc une difficulté à trouver un emploi.

Vous êtres à la recherche d’un emploi ? Inscrivez-vous sur emploi.mu et soyez en contact direct avec les recruteurs mauriciens.

Read more

Économie Bleue et Architecture, Carrière De Demain ?

by emploi.mu 25/03/2017 1 comment

Le monde de l’emploi est en pleine évolution. Des filières peu connues comme l’aquaculture, l’océanographie et l’architecture verte sont des domaines de plus en plus demandés à Maurice. C’est ce qui en ressort d’un document publié par La TEC (Tertiary Education Commission).

Jusqu’à présent, les emplois les plus demandés étaient du domaine de l’informatique et de la finance. Cependant, les données changent. D’après la List of Priority Fields récemment publiée, d’autres filières d’études tertiaires ont autant de chances d’aboutir à un emploi. Parmi sont l’architecture verte et les paysagistes.

Ajouté à cela, les nombreux projets de développement en matière d’économie bleue, plusieurs filières dans ce secteur sont demandeurs d’emploi. Notamment les cours dans l’océanographie, l’exploration des fonds marins, l’aquaculture la gestion des eaux et la sécurité maritime.

Cours non disponibles à Maurice

Cette liste a été compilée avec l’aide de plus de 200 organismes publics et privés. Elle met aussi en avant que plusieurs cours ne sont pas disponibles à Maurice, que ce soit en premier ou en second cycle universitaire. Outre les filières mentionnées plus haut, le marketing digital, le network engineering et l’hydrologie sont aussi des secteurs en demande, mais dont les cours ne sont pas dispensées à Maurice.

Comment y remédier ?

D’acres le chairman de la TEC, Surendra Bissoodoyal. La TEC n’a pas son mot à dire. Cette liste n’est faite que pour orienter les étudiants. Les recommandations sont faites aux universités, mais les organismes choisissent eux-mêmes les cours qu’ils dispensent. Si cette liste peut orienter les institutions, les professionnels de la gestion de ressources humaines pensent que ce n’est pas suffisant. Il manque de « carreer guidance » à Maurice. Un besoin de pouvoir prévoir les 10 années à venir est essentiel pour bien guider les étudiants sortant de la HSC.

Emploi.mu vous permet de trouver un emploi dans le secteur de votre choix. Que vous soyez à la recherche d’emploi ou que vous êtes un recruteur à la recherche du candidat idéal, notre site vous met en contact avec les meilleures sociétés et les profils de candidats potentiels.

 

[sources] https://www.lexpress.mu/article/301734/economie-bleue-et-architecture-nouvelles-filieres-davenir

Read more

Le métier de Superviseur

by emploi.mu 24/03/2017 0 comments

Lors d’un appel, vous ne l’entendrez pas, et au sein d’un centre de contact vous aurez du mal à le distinguer des autres agents. Le superviseur d’un centre d’appel est pourtant un personnage important dans les coulisses de la relation client. Son rôle peut varier selon la société qui l’emploie. Dépendant de l’ampleur du centre de contact, un superviseur peut être amené à diriger une équipe de 15 à 20 téléagents.

Qui est le superviseur?

Le superviseur en centre d’appel est une responsabilité forte et éprouvante puisqu’il se porte garant du travail rendu de ses agents. Il a la responsabilité de soutenir, de motiver et ‘encadre ses opérateurs pour que cette équipe soit enthousiaste, déterminée et atteigne ses objectifs de production.

Pour chaque membre d’une équipe, le superviseur est plus qu’un responsable. Il agit aussi comme un ami ou un parrain. Le superviseur se tien au courant de leurs aléas quotidien et veille au bien-être de son équipe. Il corrige les erreurs et aide à effectuer les ventes et les opérations pour que son équipe atteigne ses objectifs. Dans certains centres d’appels, le superviseur se voit aussi dans le rôle de formateur. S’il ne forme pas les nouvelles recrues lui-même aux produits de l’entreprise, il fait un suivi de leur formation initiale sur le terrain et s’assure de leur intégration dans la société. Bien entendu, il peut aussi être assisté par des formateurs et des techniciens informatiques qui lui apporteront l’expertise nécessaire lors des opérations de créances ou les mises à jour techniques.

Le superviseur est le lien entre la direction et les agents. Face aux problèmes, le superviseur endosse les trois quarts des responsabilités. Par exemple, il s’évertuera à résoudre les problèmes d’objectifs non atteints qu’ils soient en termes de quantité ou de qualité. Il a aussi la responsabilité de préparer les feuilles d’audits et les rapports pour les parties qualitatives et quantitatives. La réussite d’une opération dépend essentiellement de lui.

Les compétences demandées

Le métier de superviseur demande quelques qualités :

  • Être un bon pédagogue. Il doit avoir une approche amicale pour inculquer ses connaissances et ce pas seulement lors de la formation.
  • Être disponible à tout moment. Il doit pouvoir être à l’écoute de son équipe lorsqu’un souci survient.
  • Un superviseur doit avoir un bon relationnel pour se faire apprécier de ses agents, mais aussi savoir être autoritaire pour se faire respecter.
  • Il doit être motivé et enthousiaste pour pouvoir la passer à son équipe.
  • Un superviseur se doit d’être résistant au stress et capable de travailler sous pression. Tout comme les agents, les superviseurs ont des objectifs à atteindre.
  • Une parfaite maîtrise du français et de l’anglais est essentielle.
  • Il doit être formé aux techniques de vente et leurs stratégies.
  • Polyvalent, il doit pouvoir s’adapter à tous types d’opération et de produits.
  • Il doit être organisé et autonome
  • Il doit être au courant des logiciels CRM
  • Enfin, un minimum d’expérience en centre de contact est demandé.

Le rôle d’un superviseur englobe toutes les implications humaines dans les centres de contacts. Une parfaite maîtrise de soi-même, du sérieux, de l’endurance, du caractère et du professionnalisme sont essentiels pour mener à bien ce métier.

Vous recherchez une agence avec des superviseurs qualifiés pour être surs que vos opérations soient menées à bien. Contactez-nous et nous vous guiderons vers les meilleurs.

Read more

3 Techniques Pour Décrocher La Perle Rare

by emploi.mu 24/03/2017 0 comments

Tout employeur cherche à trouver l’employé idéal. Malheureusement, les techniques quelque peu rigides et les questions traditionnelles ne permettent pas aux candidats de démontrer leurs talents. Pour donner la chance aux candidats les plus talentueux de sortir du lot, nous avons rassemblé 3 techniques novatrices pour vos entretiens.

  1. Marchez pendant les 10 premières minutes de votre entretien

Après l’accueil d’usage, informez le candidat que le début de son entretien se déroulera en marchant. Laissez-le se débarrasser de ses affaires (sac, attaché-case, manteau…) et amenez la personne à la cuisine pour lui préparer un café ou prendre un verre d’eau, circulez sur l’étage pour le faire visiter le bureau et traverser les départements de votre choix.

Vous pouvez engager la conversation et partager certains détails pertinents sur le poste et votre société. Profitez de ce moment pour observer son langage non verbal, son attitude générale, sa démarche, sa capacité à vos écouter et sa propension à vos poser des questions.

Au retour, posez-lui les questions suivantes :

  • Avez-vous apprécié votre visite ? Qu’avez-vous le plus aimé ?
  • Qu’avez-vous retenu de notre conversation ?
  • Avez-vous noté des choses qui vous ont déplu ? Que pouvez-vous nous recommander pour les améliorer ?
  • Voudriez-vous poursuivre notre entrevue ou préférez-vous terminer maintenant ?

Ce faisant, vous responsabilisez votre candidat. Vous lui laissez le choix de tout arrêter, de poursuivre, et de vous expliquer pourquoi.

  1. Posez une question « outside the box »

Trouvez une question en dehors du contexte qui prendra votre candidat au dépourvu et fera émerger son naturel. Vous pourrez évaluer si ses compétences sont adaptées au poste. Par exemple, « que faites vous quand vous achetez une nouvelle voiture ? » les réponses obtenues sont souvent surprenantes :

  • « Quel est le lien au juste avec le poste ? Suis-je obligé d’y répondre ? Je n’ai pas préparé cette question, excusez-moi. ». Chassez le naturel et il revient au galop !
  • « Je fais des recherches sur internet, et ensuite je lis les revues. Je vais au Salon de l’auto et je communique avec le revendeur. On fait une présélection par modèle, couleur, ect… » Trop, c’est comme pas suffisamment. Sera-t-il capable de prendre une décision sans tomber dans une liste non exhaustive des données ?
  • « Je change de voiture régulièrement. Je n’y fais pas beaucoup attention. Lorsqu’une voiture me plaît, je la prends. » N’est-il pas trop spontané et impulsif ? Êtes-vous prêts à tolérer ce type d’individu ?
  1. Faites-les jouer aux LEGOS

Cela peut paraître farfelu, mais il est très utile pour révéler leur créativité, leur habileté à communiquer et leur réceptivité aux feedbacks. Utilisez la méthode LEGO® Serious Play®.

Proposez une mise en situation et donnez-lui un sac avec 50 pièces de LEGO. Accordez-lui 10 – 15 minutes pour imaginer une solution au problème avec les pièces fournies. Prenez encore 10 minutes pour qu’il vous expose son idée.

Observez. Écoutez et challengez-le. Vous apprendrez sur son esprit d’analyse, sa réactivité et sa créativité face aux problèmes.

Faites confiance à emploi.mu pour vous mettre en contact direct avec les candidats disponibles sur le marché du travail mauricien. Contactez-nous pour plus de renseignements.

Read more

6 Astuces Pour Trouver Votre Premier Emploi

by emploi.mu 16/03/2017 1 comment

Il est essentiel de mettre en place une bonne stratégie pour trouver un emploi. Cette démarche est primordiale surtout lorsque vous êtes à la recherche d’un premier emploi. Voici nos conseils pour mettre toutes les chances de votre côté.

  1. Connaître le marché du travail et l’entreprise dans laquelle on veut postuler

On maîtrise mieux ce qu’on connaît. Dans ce sens, il est impératif de se renseigner sur la société avant d’y postuler. Familiarisez-vous sur ses missions, son organisation, son histoire et son actualité. Pourquoi ? Simplement pour donner du poids à votre lettre de motivation en y incluant des données sur l’entreprise et montrer votre motivation lors de votre entretien d’embauche.

Vous devez aussi vous renseigner sur le marché du travail. Vérifier les compétences requises pour tel métier et les salaires moyens pour mieux préparer votre entretien.

  1. Créer un parcours professionnel cohérent

À chaque CV son parcours. Ici l’idée est de créer plusieurs modèles de CV pour s’adapter aux fonctions et à vos candidatures tout en structurant un parcours cohérent. En effet, toutes vos expériences professionnelles (postes, stages ect…) et compétences n’ont pas la même valeur pour tous les postes visés. Puisqu’un recruteur ne consacre qu’une minute au max à la lecture d’un CV, vous devez lui fournir une version la plus adaptée à l’offre d’emploi.

  1. Personnalisez votre lettre de motivation

Une lettre de motivation sert à démontrer que vous avez compris les besoins du recruteur, les enjeux de la société et que vous êtes prêts à répondre aux besoins du poste. 3 parties sont essentielles pour convaincre :

  • « vous » : cette partie reprendra la demande énoncée dans l’offre et donne les raisons de votre candidature.
  • « moi » : cette partie expliquera en quoi vos compétences et vos expériences sont appropriées pour ce poste.
  • « nous » : en dernier lieu vous exposerez le projet de collaborer et ce que vous pourrez apporter à la compagnie.

Vous n’avez pas besoin de toujours récrire vos lettres de motivations. Changez simplement quelques phrases dans les parties « vous » et « nous » pour vous démarquer et sortir du lot en parlant d’un produit spécifique à la compagnie.

  1. Préparez votre entretien

Lors de votre entretien d’embauche vous devez vous présenter sous votre meilleur jour et répondre aux questions de façon précise. Si vous allez passer un entretien virtuel, n’hésitez pas à vous tourner vers des outils sur le net pour vous entraîner.

  1. Visitez les salons de l’emploi

Les salons sont de bonnes occasions pour les recruteurs comme les candidats d’entrer directement en contact. Plusieurs salons existent et se spécialisent pour les jeunes diplômés à la recherche d’un emploi ou par secteur d’activité tel que le secteur BPO. Il convient de se préparer avant d’y participer : imprimer plusieurs copies de votre CV, prenez des informations sur les sociétés présentes et préparez vos arguments.

  1. Établir un réseau

25 à 30 % des embauches sont faites par des candidatures spontanées. Vous devez donc être proactif pendant votre recherche d’emploi. Ciblez les sociétés susceptibles d’être intéressée par votre profil. Pour cela, les outils digitaux sont à votre disposition :

  • Les sites d’entreprises : ils proposent parfois un onglet spécial pour les carrières et vous permettent de faire une candidature spontanée en ligne.
  • Les réseaux sociaux professionnels : ils cous permettent de rechercher des offres et d’être visible par les recruteurs en même temps.

Emploi.mu vous permet de trouver un emploi dans le secteur de votre choix. Que vous soyez à la recherche d’emploi ou que vous êtes un recruteur à la recherche du candidat idéal, notre site vous met en contact avec les meilleures sociétés et les profils de candidats potentiels.

Read more

Smart Cities : Une Économie en pleine Croissance

by emploi.mu 15/03/2017 0 comments

Le début de la construction de quatre Smart cities à été programmée pour cette année. Ce nouveau développement dynamisera le BTP mais aussi donnera du dynamisme à l’économie mauricienne.

Les sites des Smart cities ont déjà reçu leurs premiers coups de pioches. Ces cités sont : ENL Smart City, Cap Tamarin Smart City, Medine Smart City et Omnicane Smart City. D’autre part, le groupe Terra est toujours en attente de l’autorisation pour le développement du Beau Plan Smart City qui se trouve dans le nord du pays.

Jusqu’en 2019, 50 milliards de roupies seront injectés dans le BTP par le secteur privé. De cette somme, 10,6 milliards seront apportées par le développement des Smart cities. En effet, les économistes er opérateurs du BTP jugent que les Smart cities auront un rôle majeur à jouer dans la reprise de ce secteur.

Création d’emplois

Georges Talbotier, le directeur général de Trimetys Group, le promoteur du Cap Tamarin Smart City est de l’avis que les villes intelligentes apporteront un nouveau dynamisme à l’économie dans son ensemble. Ceci, en apportant de l’investissement mais aussi en créant plusieurs nouveaux emplois.

ENL laisse entendre le Moka Smart City va créer 3 500 emplois permanents et directs durant les 10 prochaines années dans plusieurs secteurs d’activité correspondant aux différents composants de la ville. Même son de cloche pour Terra. La construction du projet Beau Plan Smart City devrait s’étaler sur 10 ans et le développement foncier prendra 20 ans. Ce groupe projette que créer 20,000 emplois permanents durant ce temps.

Médine de son côté, créera 6 000 emplois directs et 6 500 emplois indirects sur les prochaines années. Le promoteur de Trimetys espère la création de plus de 2 000 emplois directs d’ici 2022, sans compter les emplois indirects que de nouvelles activités vont générer sur un territoire de plus de 4 000 habitants.

Appel aux nouveaux talents

De plus, Cap Tamarin sera le réceptacle de nouveaux talents professionnels dans de nombreux nouveaux pôles d’activités tels que la santé, la culture et l’éducation. Ceci est en plus des créations de métiers traditionnels comme les loisirs, le tourisme, le commerce et les loisirs. Un système novateur sera développé pour créer de l’emploi à travers du soutien pour la création d’entreprises. En effet, Maurice verra l’émergence de nouveaux métiers dans l’écologie, la technologie verte, les technologies concernant le sport, les équipements sportifs et le bien-être.

Rassembler et attirer

Les Smart cities réinventent le modèle de développement urbain de Maurice. Les promoteurs des villes intelligentes sont d’avis qu’il est grand temps pour notre pays de s’engager dans cette voie compte tenue des enjeux pour le développement durable. Gorges Talbotier avance que seulement une ville intelligemment pensée pourra aider à réduire les impactes d’une économie, d’une société et d’une culture en pleine mutation tout en garantissant une fusion urbaine. «Nous n’avons pas la masse critique pour pouvoir nous comparer à une ville comme Barcelone. Il est donc impératif d’enclencher le processus de ‘city smarting’. Autrement dit, nous devons être engagés dans des initiatives d’amélioration continue pour inventer le vivre-ensemble de demain. Et Moka se veut être un levier important de l’initiative ‘Smart Mauritius’», argue-t-il.

Le Chief Operating Officer de Medine Property, Stéphane Poupinel de Valencé estime que les villes intelligentes peuvent attirer et rassembler une population sujette à venir étudier, travailler et y vivre.

[sources] http://www.businessmag.mu/article/smart-cities-locomotives-de-la-croissance

Read more

10 Astuces pour Trouver le Candidat Idéal

by emploi.mu 15/03/2017 0 comments

Ce n’est pas facile de garder les collaborateurs de valeur et de recruter de nouveaux talents constamment. Le « employer branding » vous aide dans cette problématique.

Via cette stratégie, une société va chercher à employer et garder les personnes les plus talentueuses. L’ « employer branding » s’associe à la vision et à l’image de l’entreprise : il est donc essentiel que les objectifs et les valeurs de la société soient définis préalablement. Voici quelques conseils pour promouvoir votre entreprise et attirer de nouveaux talents et les garder !

  1. Mettez en place une stratégie

Il est nécessaire d’établir une liste de questions et d’y répondre :

  • Quelle est la stratégie externe et interne de l’entreprise ? Qu’est-ce qui fait son attractivité pour les candidats potentiels ?
  • Quelles sont les choses qui rendent votre société unique et différente ?
  • Quels avantages proposez-vous comme employeur ? Cela englobe les avantages économiques, psychologiques et fonctionnels.
  • Les critères d’attractivité du secteur dans lequel vous évoluez.

 

  1. Définissez l’identité de votre société

L’identité de votre entreprise est ce qui la caractérise comme sa taille, sa situation géographique, ses valeurs, ses missions, les métiers présents et sa culture d’entreprise. L’image d’une société dépend de tous ces éléments rassemblés. Cependant, beaucoup de compagnies souffrent d’un manque d’image puisqu’elles sont peu connues, parce que le nom est compliqué et difficile à retenir ou parce que le projet de la société n’est pas clair. Toutefois, il faut bien faire la différence que l’identité de l’entreprise n’est pas associée à la réputation ou à son attractivité.

  1. Le « benchmarking »

Le « benchmarking » consiste à comparer votre entreprise aux concurrents. Vous devrez savoir ce que pense le monde extérieur de votre compagnie, quelles sont les personnes qui connaissent votre organisation, qui voudrait collaborer avec vous, quelle est votre position sur les réseaux sociaux entre autres. Ces informations vous permettront de définir clairement l’objectif de votre campagne.

  1. L’identité « corporate »

L’identité « corporate » de votre société est déterminée par votre organisation et non par l’image ou la perception qu’un groupe peut avoir sur votre entreprise. Pour son développement, il est bon que tous les collaborateurs soient des vecteurs de cette identité. Les témoignages des ambassadeurs peuvent être diffusés sur LinkedIn par exemple.

  1. Définissez votre cible

Vous devez aussi définir la partie du marché que vous voulez cibler. Ceci est très important pour que vous puissiez adapter vos messages pour vous adresser à ce groupe particulier. Vous pourrez ainsi monter vos atouts et vous différencier par rapport à vos concurrents. Chaque groupe cible est une mini-organisation qui se trouve à un endroit particulier par exemple les groupes d’alumni sur facebook. Vous devez rester en contact avec ce groupe cible régulièrement.

  1. Votre message

Lorsque vous formulez votre message, vous devez être sure d’inclure l’EPV (Employee Value Position). Ceci est l’unique proposition que l’employeur fait à ses futurs et à ses actuels collaborateurs. Ce message doit être authentique et attirant pour attirer des candidats de qualité, inspirer confiance et préférence. Les messages doivent aussi être diffusés au bon moment. Les périodes de vacances ou de fin d’années ne sont pas les meilleurs moments pour diffuser un message sur le marché de l’emploi.

  1. Les canaux

L’utilisation de plusieurs différents médias est préconisée.

  • Owned medias sont les moyens propres à votre organisation pour la communication interne comme externe. Les sites web sont un exemple.
  • Les earned medias sont les réseaux de relations ou les canaux informels tels que la presse, les partenaires et les universités.
  • Les bought medias sont les media que l’on peut utiliser monnayant une intervention financière tels que Facebook, publicité dans les magazines ect.

 

  1. La communication en interne

Faites vivre votre marque au sein de votre entreprise. Pour développer votre enseigne utiliser le journal interne ou encore des affiches pour produire un sentiment de fierté et d’appartenance. Expliquez à vos collaborateurs comment ils peuvent contribuer au développement de votre compagnie en parlant autour d’eux de la société sous l’angle « employeur ». Et en faisant de leur employeur un employeur attrayant.

  1. La communication en externe

Si vous avez un site web, faite de lui le point central de votre communication. Faites-y références lors de vos publications sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à élaborer des vidéos pour promouvoir votre société. Encouragez vos collaborateurs à vous suivre sur les différents réseaux. N’oubliez pas de rester attentifs aux commentaires publiés sur vos pages pour que vous sachiez qu’elle image vous renvoyez au grand public. En publiant vos messages il est bon de garder en ligne de mire votre groupe cible. Par exemple, si vous tentez de recruter des juristes seniors, n’utilisez pas Snapchat. Il y a peu de chances qu’ils y soient inscrits !

  1. Votre impact

Mesurer l’impact de vos messages est aussi important qu’agir. Cela vous permettra de vos adapter aux besoins de votre campagne et en fonction de la demande. Établissez des KPI (Key Performance Indicators) qui vous permettront d’assurer un bon suivi.

Read more

Comment trouver un emploi en centre d’appel?

by emploi.mu 09/03/2017 2 comments

Les centres d’appels sont en plein essor à l’Île Maurice depuis une bonne dizaine d’années. Plusieurs sociétés se sont implantées dans notre petite île depuis les années 2000. La majorité de ces entreprises sont axées vers l’international et ciblent les pays francophones et anglophones. Vous trouverez aussi plusieurs centres d’appels axés sur les pays européens comme l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne et aussi sur l’Asie notamment vers la Chine. Ces sociétés se tournent de plus en plus vers les centres d’appels pour externaliser leurs ressources, offrant ainsi la possibilité de créer plusieurs emplois pour les jeunes diplômés ou fraîchement sortis du lycée.

Les centres d’appels ne demandent pas de qualifications précises. Les postes dans les centres d’appels sont ouvert à tous les candidats avec ou sans diplôme tant qu’ils peuvent faire leurs preuves. Ces entreprises offrent une grande quantité d’emplois avec une perspective de carrière intéressante.

Les qualités demandées

Même si les centres d’appels ne demandent pas d’être diplômé pour pouvoir être embauché, il faut toutefois quelques qualités pour retenir un poste dans ce secteur. Le métier de télé-agent est un métier exigeant qui demande des aptitudes fortes. Le candidat idéal possèdera des qualités relationnelles et psychologiques fortes. Il saura convaincre son interlocuteur avec douceur et persuasion pour un résultat optimal. Ce poste demande aussi des capacités à gérer le stress, la tension, la nervosité ainsi que la capacité de prendre du recul par rapport aux échanges avec les prospects et les clients.

Un bon vendeur aura une maîtrise de la langue parfaite tant à l’oral qu’à l’écrit. Il saura persuader son client à force d’argument convaincant et pertinent. Il mettra en avant tous les avantages sans ignorer les questions du prospect et tout en l’informant des divers problèmes qui peuvent survenir tout en mettant en avant le produit.

L’avantage de ce métier est qu’il est ouvert à tous, du moment que le candidat possède les aptitudes requises pour le métier. Il a l’avantage de pouvoir donner une chance aux personnes qui semblaient mal parties sur le marché du travail.

Comment trouver un emploi dans un centre d’appel ?

Emploi.mu regroupe la majorité des centres d’appels implantés à l’Île Maurice sur un seul site. Ce site web est ouvert aux personnes à la recherche d’un emploi tout comme aux recruteurs à la recherche de candidats potentiels.

Faire appel à un site d’emploi comme emploi.mu en tant que candidat est la meilleure façon de trouver plusieurs entreprises sous le même toit. Il donne la possibilité aux candidats de trouver le poste qui les convient le mieux et de postuler en ligne sans se déplacer pour déposer un CV.

Pour le recruteur c’est la possibilité de cibler une vaste majorité de candidats d’un seul coup. Les sites d’emploi étant la source la plus visitée par les chercheurs d’emplois, les sociétés sont sûres de trouver un candidat dans les jours qui suivent leur publication.

Ils simplifient également le processus de recrutement en permettant aux recruteurs de voir les CV en ligne et de suivre leur évolution pour ne retenir que les meilleurs. Ceci permet aussi de gagner du temps puisque recruter n’est pas un travail rapide ni facile.

Read more

Comment se passe une formation en centre d’appel ?

by emploi.mu 09/03/2017 2 comments

Lorsque votre candidature a été retenue après un entretien, vous passerez obligatoirement par une étape de formation avant de commencer votre nouveau poste. Les centres d’appels mettent en place un système de formation pour chaque nouvel employé afin de le familiariser avec les outils de travail ainsi que les produits qu’il devra vendre ou proposer. La formation comporte plusieurs étapes et peut prendre quelques jours comme plusieurs semaines.

La linguistique

Tout d’abord l’entreprise va vous former au niveau linguistique. On vous inculquera les fondamentaux de la communication verbale et de son importance en appel. Votre voix est le seul atout que vous puissiez utiliser pour faire vos ventes ; c’est là où tout se joue. Cette partie cible à réguler votre débit verbal, votre prononciation, votre intonation et le volume de votre voix.

Vous apprendrez également les locutions et les expressions communément utilisées ainsi que le vocabulaire conventionnel et le langage positif. Ces expressions sont propres à la communication téléphonique et servent à mettre en valeur l’image de l’entreprise.

Les méthodes de ventes

Vous serez ensuite formé sur les méthodes de vente par téléphone. Comment utiliser un téléphone pour mettre en valeur la société, comment présenter votre produit et conseiller votre client, identifier le problème de votre client pour mieux lui proposer un produit qui lui conviendra entre autres.

Vous serez aussi formé sur la réception d’appel. La maîtrise et l’importance de l’écoute, identification du problème, identifier les attentes de votre interlocuteur, comprendre et reformuler le problème pour être sûr d’avoir bien compris et enfin apporter une réponse claire et précise.

« Stress management »

Passé cette étape, on vous familiarisera avec la maîtrise des situations dites « fragiles » ou « difficiles ». Ceci est lorsque vous avez un client particulièrement difficile ou insatisfait au bout du fil. On vous apprendra à gérer la colère des prospects et à contrôler vos émotions. Vous apprendrez à vous affirmer au téléphone, comment vous imposer par la voix et savoir dire « non » entre autres. Dans cette partie de la formation vous aurez aussi un aperçu des fondamentaux de l’estime de soi, de la typologie des interlocuteurs et comment gérer votre stress au téléphone. À la fin de cette partie vous saurez faire de l’écoute passive et active et contourner les objections.

« Le travail en équipe »

Enfin on vous formera sur le travail en équipe. On vous inculquera la cohabitation dans un espace ouvert. Vous serez formé sur les méthodes de concentration et sur la maitrise du volume de votre voix à tout moment. Vous apprendrez aussi à construire votre bulle de protection pour mieux travailler et respecter les règles de vie en commun pour une meilleure productivité.

Read more

Les astuces pour réussir son entretien d’embauche

by emploi.mu 09/03/2017 0 comments

Si on vous a appelé pour un entretien d’embauche, c’est que votre lettre de motivation et votre CV ont retenu l’attention du recruteur. La première partie est jouée. Toutefois, le plus dur reste à venir. C’est lors de l’entretien que le recruteur se fera une idée de la personne que vous êtes et décidera si vous êtes le candidat dont il a besoin. Il existe certaines astuces pour vous aider à le réussir haut la main.

Repérez le terrain

Quelques jours avant votre rendez-vous, repérez le bâtiment de l’entreprise. Faites un itinéraire en notant le temps qu’il vous faudra pour vous y rendre et par quel moyen vous vous y rendrez. Prévoyez de sortir en avance pour ne pas être pris dans les bouchons ou pour pallier aux possibles retards si vous prenez les transports en commun. Il est préférable d’arriver à votre entretien avec un peu d’avance pour ne pas être stressé et vous éviter de courir en chemin.

Connaissez vos recruteurs

Informez-vous sur l’entreprise et son évolution. Renseignez-vous sur la société en consultant le web et articles de journaux pour apprendre un peu plus sur la société. C’est bon de montrer un intérêt pour l’entreprise, cela donnera une impression que vous êtes intéressé au poste et indiquera votre motivation à collaborer.

Préparez votre entretien à l’avance

Certaines questions reviennent inlassablement lors des entretiens. On vous demandera de parler de vous, de votre parcours, de vos passions et de vos motivations ou de vos projets d’avenir. De façon générale, les entretiens d’embauche suivent des structures similaires. Vous pouvez donc anticiper certaines questions et les préparer à l’avance pour être sure de ne pas être pris au dépourvu et savoir quoi répondre. Le fait de vous préparer à l’avance vous permettra de vous exprimer avec aisance et de ne pas montrer votre nervosité.

Prenez soin de votre apparence

Prenez soin de votre tenue le jour de votre entretien. Si vous êtes dans l’incertitude sur le code vestimentaire à choisir, le costume deux pièces pour les hommes et un tailleur ou une tenue équivalente pour les femmes reste une valeur sure. Toutefois, même si le poste pour lequel vous postulez ne demande pas un habit formel, optez pour des vêtements sobres et classiques pour ne pas faire de faux pas. Prenez soin de nettoyer vos vêtements au préalable et de cirer vos chaussures. Optez pour une coiffure classique sans fioritures pour paraître plus professionnel. Pour les femmes, n’abusez pas sur le maquillage, restez naturelle autant que possible.

Mettez l’emphase sur vos compétences et aptitudes

Révisez vote CV avant votre entretien, il est bon de bien connaître votre parcours pour ne pas être pris au dépourvu devant les questions pièges. Faites une liste de vos qualités et de vos accomplissements pour que vous puissiez les exposer de façon naturelle et posée sans avoir à trop réfléchir. Si vous êtes designer, journaliste ou autre, n’hésitez pas à emmener un book de vos travaux précédents pour soutenir vos propos.

Lors de l’entretien

Présentez-vous de manière ferme, serrez la main de chaque personne présente et tâchez de vous souvenir des noms. Vous pourrez faire mention de cela lors de la conversation. Gardez le contact oculaire avec votre interlocuteur. Regardez la personne qui vous pose la question et non celle qui vous met le plus à l’aise pour répondre. Soutenez le regard de la personne lorsque vous répondez à ses questions.

Soyez confiant, sans vous donner l’air d’être arrogant. Prenez votre temps pour répondre et n’hésitez pas à poser des questions si vous ne comprenez pas ou désirez un éclaircissement. Posez vos questions au moment opportun et n’attendez pas la fin de l’entretien pour les poser. Une question pertinente posée au bon moment vous permettra de recevoir des informations essentielles pour connaître les qualités de la personne qui a réussi à ce poste. Vous connaîtrez ce que le recruteur attend de vous et aurez plus d’informations sur le poste pour lequel vous postulez. À la fin de votre entretien, serrez la main de chaque personne présente et remerciez-les de leur attention. Demandez également quand vous aurez une réponse de leur décision.

Read more